Discours du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, à l'ouverture de" Africa CEO forum"

Discours du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, à l'ouverture de" Africa CEO forum"

Discours du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, à l’ouverture de » Africa CEO forum »

•    Monsieur William Samoei Ruto, Vice-Président de la République du Kenya;
•    Monsieur le Premier Ministre ;
•    Monsieur le Président de la Banque Africaine de Développement ;
•    Mesdames et Messieurs les Ministres;
•    Monsieur le Président du Africa CEO Forum ;
•    Madame la vice-présidente du Groupe Jeune Afrique ;
•    Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et membres du Corps Diplomatique ;
•    Mesdames et Messieurs les élus ;
•    Chers participants au CEO Forum ;
•    Mesdames et messieurs les journalistes ;
•    Honorables invités ;
•    Mesdames et Messieurs ;
•    Chers amis de la Côte d’Ivoire,

C’est avec un réel plaisir que je vous accueille à Abidjan, à l’occasion de la quatrième édition de l’Africa CEO Forum du Groupe Jeune Afrique, organisé pour la première fois en terre africaine.
Je voudrais donc vous souhaiter à toutes et à tous le traditionnel AKWABA. Bienvenus en Côte d’Ivoire.

Je voudrais saluer la présence de Monsieur William Samoei Ruto, Vice-Président du Kenya, représentant le Président Uhuru Kenyatta empêché.
Monsieur le Vice-Président, vous voudrez bien transmettre à mon frère, le Président Kenyatta l'expression de ma gratitude pour vous avoir désigné pour le représenter à ce Forum.
Nous sommes heureux d'accueillir ce soir le Président du Ghana, mon frère et ami, John Dramani Mahama, qui participera demain au Panel Présidentiel.

Chers Participants,

Cet important Forum intervient dans un environnement sécuritaire particulier pour la Côte d’Ivoire; sa tenue  revêt donc un caractère symbolique très fort.
Je voudrais à cet égard remercier le Groupe Jeune Afrique d’avoir maintenu ce Forum aux dates prévues.

En effet, la Côte d’Ivoire a été frappée le dimanche 13 mars dernier, par un acte terroriste dans la cité balnéaire de Grand-Bassam.
Votre présence à Abidjan est un témoignage supplémentaire de votre engagement à accompagner la Côte d'Ivoire, qui ne veut pas  laisser de tels actes freiner sa marche irréversible vers l'émergence. C’est donc une Côte d’Ivoire plus que jamais déterminée qui vous accueille pour cette quatrième édition de l’Africa CEO Forum.

Le choix de la Côte d’Ivoire d’accueillir cette édition de l’Africa CEO Forum, regroupant de nombreux chefs d’entreprises d'Afrique et du monde, n’est pas fortuit. Il est en parfaite harmonie avec la vision du Gouvernement Ivoirien de voir le secteur privé jouer un rôle important dans le développement économique et social de notre continent.

Merci donc à toutes et à tous pour votre présence.

Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

Les défis auxquels notre continent fait face sont énormes. Après la décennie écoulée nous devons maintenir la croissance économique de notre continent dans un environnement international morose, avec des cours de matières premières en forte chute.
Les marchés financiers internationaux montrent des signes de repli sur les pays émergents, ce qui se traduit par une hausse du coût des financements en Afrique.
De plus, l'environnement international nous montre un peu plus chaque jour que pour vivre en paix, il est impératif de nous développer.
Le développement passe par la transformation de nos économies, notamment par l'industrialisation du continent afin que l’Afrique absorbe une plus grande part de valeur ajoutée dans la transformation des matières premières qu’elle exporte. C’est ainsi que notre continent pourra créer encore plus de croissance, plus de richesse et plus d’emplois.
A cet égard, notre  système éducatif doit être réformé afin d’être plus flexible et en meilleur adéquation avec les besoins du marché de l’emploi ; avec les besoins de vos entreprises.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

Il est crucial d’offrir à nos peuples l’espoir de lendemains meilleurs ; il nous faut aussi offrir à nos jeunes des emplois afin qu’ils participent activement au développement de notre continent. Il nous faut donc une croissance économique inclusive forte, sur le long terme.
Pour ce faire, nous sommes en effet convaincus que c’est le secteur privé qui contribuera à accélérer le développement économique de l’Afrique. C’est le secteur privé qui, tout en étant la principale source d’emplois, va stimuler l’innovation et le transfert de technologies.

Notre vision est que seul un partenariat gagnant-gagnant à long terme entre le secteur privé et le secteur public permettra à nos économies de prospérer de façon pérenne.

L’Afrique a donc besoin d’un secteur privé, responsable, qui partage cette vision.
Votre présence ici traduit non seulement notre désir partagé de voir notre continent et la Côte d’Ivoire continuer leur marche vers le progrès et le développement, mais également l’importance que nous attachons tous au rôle que doit jouer le secteur privé dans la croissance de nos économies et dans la réduction de la pauvreté en Afrique.

Oui, nous avons besoin du secteur privé.
Oui, nous sommes pour un secteur privé fort.

Chers participants

Au cours de ces 5 dernières années, la Côte d’Ivoire a consenti d’énormes efforts  et consacré beaucoup de ressources afin de ramener la paix et la sécurité et de renforcer la cohésion nationale.
Nous avons également mis en œuvre des réformes importantes pour améliorer le climat des affaires. Mais nous voulons faire plus car nous voulons une croissance encore plus forte. Vous pouvez donc compter sur le gouvernement ivoirien dans ses efforts pour développer la bonne gouvernance, un secteur privé encore plus dynamique, plus innovateur et plus compétitif.

Chers Participants,

Nous devons continuer à développer nos relations politiques et économiques afin de renforcer l’intégration africaine et être plus compétitifs sur le plan international.
Dans ce contexte, la présente manifestation qui regroupe tous les grands décideurs du secteur privé en Afrique constitue le forum idéal pour réfléchir sur les actions à mener pour promouvoir la part du secteur privé dans le développement économique de l’Afrique.

Je souhaite donc que ce Forum constitue une opportunité pour faire des propositions concrètes et sceller des alliances qui permettront de réelles avancées pour la mise en œuvre de projets structurants dont l’Afrique a besoin pour accélérer son développement.

Vive le secteur privé,
Vive la Côte d’Ivoire.

Je vous remercie.

Close