La Première Dame

L'engagement de Dominique Ouattara pour l'enfance en Afrique, commence dès 1980. Elle effectue tout d'abord des missions humanitaires en Côte d'Ivoire auprès des populations défavorisées et en 1998, décide d'officialiser ses actions par la création de la Fondation Children of Africa, dédiée à apporter assistance, écoute et affection aux enfants d'Afrique.
A l'initiative de Dominique Ouattara, cette Fondation fédérera dans son organisation, une dizaine de personnalités bénévoles, désireuses de soulager les enfants les plus démunis, sur le continent africain. La Princesse Ira de Fürstenberg, son amie de longue date, en deviendra la marraine et sera d’une grande aide dans la mobilisation de bonnes volontés pour recueillir des fonds lors des soirées de bienfaisance.

La 1ère Dame de Côte d'Ivoire accorde un intérêt particulier à l'épanouissement des femmes.Après l'élection de son époux à la Magistrature Suprême le 04 décembre 2010, elle intégrera dans le Programme Présidentiel d'Urgence (PPU) un projet de facilitation d'accès au crédit exclusivement destiné aux femmes : le Fonds d'Appui aux Femmes de Côte d'Ivoire (FAFCI). A ce jour, le FAFCI finance plus de 100 000 projets de femmes à travers tout le pays.

Mme Dominique Ouattara
Première Dame de Côte d’Ivoire

ENGAGEMENTS

Lutte contre les pires formes de travail des enfants en Côte d'ivoire
Un engagement pour lequel Madame Dominique OUATTARA s'investit activement, afin de soustraire les enfants des abus et exploitations dont ils sont victimes. En 2013 et 2014, les efforts entrepris ont valu à la Côte d'Ivoire d'être reclassée à un rang supérieur par le Bureau International du Travail, signe des avancées réalisées en la matière. La Présidente du CNS mène également un combat sous régional dans la lutte contre la traite transfrontalière des enfants.

Lutte contre la transmission Mère-Enfant du SIDA
Madame Dominique Ouattara soutient activement toutes les initiatives nationales et internationales, ainsi que tous

les programmes de lutte contre l'infection du VIH chez la mère et chez l'enfant. Sa vision pour l'avenir est celle d'une enfance et d’une jeunesse sans VIH... Son leadership et son pragmatisme, sont reconnus et salués par l'ONUSIDA à travers sa distinction au rang d'Ambassadeur Spécial.

Construction d'un Hôpital Mère-Enfant
En vue de réduire les difficultés d'accès aux soins endurées par les femmes et les enfants, Madame Dominique OUATTARA a entrepris la construction de l'Hôpital Mère-Enfant de Bingerville. Son combat contre le SIDA, sera soutenu par un équipement adapté, au sein de cet hôpital pour assurer le continuum des soins et dépistages précoces des enfants nés de mères infectées par le VIH, ainsi qu’une prise en charge sanitaire adaptée.

DISTINCTIONS HONORIFIQUES

2016 : U.S. Africa Business Center Outstanding Leaders Award 2016.
2014 : Ambassadrice spéciale de l’ONUSIDA pour l’élimination de la transmission du VIH de la Mère à l’Enfant
2012 : Commander de la légion d’Honneur de la République Française
2012 : Prix de la World Cocoa Foundation (WCF), à Washington DC.
2011 : Prix de la Fondation Crans-Montana, en collaboration avec l’UNESCO et l’ISESCO

2009 : Officier de l’Ordre du Mérite de la Solidarité de Côte d’Ivoire.
2008 : Prix International Panafricain ICS 2007-2008 de la meilleure Présidente de Structure de Bienfaisance.
2000 : Meilleure femme d’affaire de l’année 2000, par les Leading Women Entrepreneurs of the World.
1989 : Présidente d’Honneur de la Chambre Syndicale des Agents Immobiliers de Côte d’Ivoire (CSDAIM)

Close