Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Président de l’Assemblée de la République du Portugal et a pris part à la cérémonie d’ouverture du Forum d’Affaires Ivoiro-Portugais.

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Président de l’Assemblée de la République du Portugal et a pris part à la cérémonie d’ouverture du Forum d’Affaires Ivoiro-Portugais.

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Président de l’Assemblée de la République du Portugal et a pris part à la cérémonie d’ouverture du Forum d’Affaires Ivoiro-Portugais.

Au deuxième jour de la visite d’Etat qu'il effectue au Portugal, le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a pris part à la cérémonie d’ouverture du forum d’affaires ivoiro-portugais, ce mercredi 13 septembre 2017, au centre Culturel de Belèm.

Intervenant à l’occasion ce forum qui a pour thème : « Un partenariat stratégique. Quels enjeux pour les entreprises? », le Président de la République s’est dit heureux de l’intérêt que portent les investisseurs portugais venus nombreux s’enquérir des opportunités offertes par la Côte d’Ivoire.

Il a indiqué que les différentes réformes faites en Côte d’Ivoire au cours de ces dernières années et dont l’objectif était d’améliorer le cadre et les conditions de vie des ivoiriens, ont porté leurs fruits ; notamment dans les domaines sécuritaire, économique, social et de l’éducation.

Le Chef de l’Etat a appelé les entreprises portugaises à venir investir en Côte d’Ivoire avec la diversification du tissu économique qui est en cours. Il les a assurées que des moyens seront mis à disposition pour faciliter l’obtention des documents administratifs à travers le guichet unique du CEPICI.

Le Président de la République a ajouté que la Côte d’Ivoire entend mettre l’accent sur la transformation de ses matières premières. C’est pourquoi le pays compte bénéficier de l’expertise du Portugal, à travers le partenariat entre les entrepreneurs portugais et ivoiriens.

Aussi, a-t-il fait remarquer que l’un des défis majeurs de cette industrialisation de l’économie ivoirienne demeure la maitrise de l’électricité. Car, pour un meilleur fonctionnement de nos industries, celles-ci doivent bénéficier de l’électricité et de l’énergie, en quantité et en qualité.

En effet, selon le Chef de l’Etat, avec une population de 24 millions d’habitants, la Côte d’Ivoire a une production de 2000 mégawatt qui atteindra les 3000 d’ici 2018. Cette production atteindra 4000 mégawatt en 2020, ce qui est la production actuelle du Nigéria.

Il a, en outre, relevé que notre pays a les moyens pour atteindre ses ambitions car, les investissements ont été faits dans le secteur de l’éducation, plus précisément dans l’enseignement supérieur. A cet égard, il a annoncé la construction d’ici 2020, de 10 universités dans chaque région du pays en plus des 5 universités déjà existantes. Car, pour lui, l’éducation et la recherche sont des éléments essentiels dans le développement économique d’une nation.

Pour terminer, il a rassuré les investisseurs portugais que la Côte d’Ivoire qui est parmi les 10 pays à fort taux de croissance dans le monde, a retrouvé la paix et la sécurité.

Avant le Chef de l’Etat, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, M. Touré Faman, est intervenu pour souligner que ce forum s’inscrit dans la ligne de renforcement de la coopération entre le Portugal et la Côte d’Ivoire. Il a ajouté que pour atteindre ces performances réalisées par la Côte d’Ivoire, il a fallu que les entreprises s’inscrivent dans la droite ligne de la vision du Président Ouattara, celle de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020.

Quant au Secrétaire d’Etat à l’Internationalisation du Portugal, le Professeur Eurico Brilhant Dias, il a souhaité l’approfondissement des relations entre le Portugal et la Côte d’Ivoire avec la création d’un cadre d’échanges entre les deux pays. Il a réaffirmé l’engagement du Portugal dans la diversification du tissu économique ivoirien pour plus de bien être au profit des populations.

Le Ministre portugais de l’Economie, le Professeur Manuel Caldeira, a, pour sa part, indiqué que cette rencontre visait à offrir des opportunités intéressantes aux entreprises portugaises.

Au terme de cette cérémonie d’ouverture, deux accords ont été signés, à savoir :

- Un Accord entre la Chambre de Commerce de Côte d’Ivoire et l’Association des Entreprises Portugaise (AEP) ;

- Un Accord entre la CGECI et la CCITCM

Le Président de la République s’est ensuite rendu à l’Assemblée de la République portugaise où il a été accueilli par le Président de cette Institution, S.E.M. Ferro Rodrigues. Après avoir reçu les honneurs militaires dus à son rang, le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Président du Parlement Portugais.

En fin de matinée, le Président Alassane Ouattara accompagné de son épouse, ont visité le Musée National d’Art Ancien de Lisbonne, où il a procédé à l’inauguration de l’exposition des oeuvres d’art de la Côte d’Ivoire.

Le Chef de l’Etat et son épouse ont quitté Lisbonne en milieu d’après-midi.

 

Close