Le Chef de l’Etat a regagné Abidjan après un séjour au Portugal et aux Etats-Unis

Le Chef de l’Etat a regagné Abidjan après un séjour au Portugal et aux Etats-Unis

Le Chef de l’Etat a regagné Abidjan après un séjour au Portugal et aux Etats-Unis

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a regagné Abidjan, dans la matinée de ce vendredi 22 septembre 2017, après avoir effectué une Visite d’Etat, les 12 et 13 septembre, au Portugal, et pris part à la 72e Session de l’Assemblée générale des Nations unies, du 19 au 21 septembre, à New York.

Faisant le point de ses activités au cours de son séjour, le Chef de l’Etat a indiqué que sa visite d’Etat au Portugal s'inscrivait dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale et des relations d'amitié qui lient la Côte d'Ivoire et le Portugal depuis plusieurs années.

Cette visite a été, selon lui, une occasion pour échanger avec son homologue portugais, le Premier Ministre du Portugal, le Président de l’Assemblée de la République et le Maire de Lisbonne ainsi que pour procéder à la signature de plusieurs Accords de coopération.

Une rencontre, a ajouté le Président Alassane OUATTARA, a également été organisée avec le secteur privé portugais pour lui présenter les progrès accomplis par la Côte d’Ivoire et les opportunités d’affaires qu’elle offre.

Concernant la 72e Session de l’Assemblée générale de l’ONU, le Chef de l’Etat est revenu sur son allocution prononcée à la Tribune des Nations unies, le mercredi 20 septembre 2017, notamment sur le rôle qu'entend jouer la Côte d'Ivoire en sa qualité de membre du Conseil de sécurité de l'ONU pour la période 2018 - 2019.

Il a exprimé la gratitude du peuple ivoirien aux États membres de l'ONU pour leur grande mobilisation, qui a porté la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité et a réitéré sa détermination à partager, avec le monde, l'expérience de son pays en matière de gestion de sortie de crise et de coopération efficace avec les Nations unies, comme le prouve le succès de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Le Président de la République a également évoqué la question du terrorisme et la nécessité de trouver une réponse collective satisfaisante contre ce phénomène. Il a ainsi invité les grandes puissances à intensifier leur engagement contre le terrorisme en Afrique en soutenant davantage les efforts du Continent et particulièrement ceux du G5 Sahel.

Pour ce qui est de la question de l’environnement, le Chef de l’Etat a souligné la réelle préoccupation que constitue le réchauffement climatique en raison des effets dévastateurs de phénomènes climatiques, qui mettent à mal les populations et l’économie de nos pays, et a exhorté les pays développés à honorer leurs engagements en matière de financement de l’adaptation des économies des pays du sud aux effets du réchauffement climatique.

Sur la question des armes nucléaires, le Président Alassane OUATTARA a réaffirmé son opposition au recours à l’arme nucléaire dans la péninsule coréenne, qui ferait courir le risque d’un conflit aux conséquences imprévisibles, et a encouragé le Conseil de sécurité de l’ONU à agir pour trouver une solution pacifique à ces graves tensions nucléaires.

S'agissant de l’immigration clandestine et de ses conséquences pour nos pays, il a appelé les pays développés, notamment les pays et les régions d’accueil des migrants à mobiliser les investissements et les ressources nécessaires au financement du développement dans les pays de départ et de transit des migrants, en mettant un accent particulier sur la création d’emplois et d’opportunités pour les jeunes.

En marge de l’Assemblée générale, le Chef de l’Etat a souligné avoir eu plusieurs rencontres, notamment un entretien avec le Secrétaire général de l’ONU, Antonio GUTERRES, des échanges avec le Président du Conseil européen, Donald TUSK, un entretien avec la Présidente de l’Estonie, Kersti KALJULAID, et un déjeuner de travail avec le Président américain, Donald TRUMP, qui a convié huit (08) Chefs d’Etat africains.

Il a également indiqué avoir participé au Sommet Japon - Pays africains membres non-permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU, organisé par le Premier Ministre du Japon, Shinzo ABE, à la 5e réunion du Conseil d’administration du Centre des Objectifs de Développement Durable (ODD) pour l’Afrique, à l’invitation du Président de la République du Rwanda, Paul KAGAME, au lancement du Pacte Mondial pour l’Environnement, à l'invitation du Président français, Emmanuel MACRON, et à la réunion de Haut niveau organisée par la Première Ministre du Royaume-Uni, Theresa MAY.

Le Président de la République a révélé avoir prononcé aussi une Conférence à l’Université de Columbia sur le thème : "les défis pour le succès d'une transition démographique et le développement du potentiel de l'Afrique : le cas de la Côte d'Ivoire".

Pour terminer, le Chef de l’Etat s’est félicité de la place retrouvée par la Côte d’Ivoire dans le concert des Nations.

Close