Le Premier ministre indien Modi salue "la réussite économique et le retour à la démocratie en Côte d'Ivoire".

Le Premier ministre indien Modi salue "la réussite économique et le retour à la démocratie en Côte d'Ivoire".

Le Premier ministre indien Modi salue « la réussite économique et le retour à la démocratie en Côte d’Ivoire ».

L'un des temps forts de la présence et de la participation du vice-Président de la République SEM Daniel Kablan Duncan venu représenter le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, aux 52 èmes Assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD) à Ahmedabad, en Inde, a été la rencontre avec l'actuel acteur majeur de la vie politique indienne, le Premier ministre Narendra Modi, juste après la cérémonie officielle des travaux.

Recevant M. Duncan et sa délégation, le chef du gouvernement indien, grand ami et grand défenseur de la présence de son pays sur notre continent, a dit que la présence du vice-Président de la République, a donné un cachet et une dimension particulière aux travaux. M. Modi s’est ensuite réjoui des avancées notées en Côte d'Ivoire avec le Président Alassane Ouattara qu'il a félicité pour les remarquables performances économiques et le retour à la démocratie après la crise de 2010-2011. "C'est une source de bonheur pour nous", a affirmé le premier ministre indien.

Puis, les deux hommes ont passé en revue les secteurs de la coopération qui vont de l'agriculture (conservation et transformation des produits agricoles, notamment de l’anacarde) aux TIC dont l'Inde marque, mondialement désormais son empreinte et son expertise, les transports, les médicaments génériques, etc.

Le vice-Président Duncan a, pour sa part, rappelé les liens fort anciens et fructueux entre notre pays et la République indienne dont le Président a visité la Côte d'Ivoire. M. Duncan a aussi mis à profit cette rencontre de haut niveau pour remercier son hôte indien pour le centre Mahtma Gandhi sur le site du Vitib de Grand-Bassam, véritable "Silicon Valley" à l'ivoirienne.

Sur le plan strictement diplomatique, le vice-Président Duncan a transmis au premier ministre indien l'accord et la disponibilité du Chef de l'Etat ivoirien à effectuer une prochaine visite en Inde pour répondre à l'invitation à lui faite par le Président indien. Dès que les canaux diplomatiques en auront convenu, le Président Alassane Ouattara honorera cette invitation.

La prochaine session de l'Organisation de la Conférence Islamique (O.C.I) en Côte d'Ivoire a aussi été abordée avec des préoccupations précises de la partie indienne. Le vice-Président Duncan y a répondu sans détours. " Nous allons faire en sorte que les choses se passent dans les meilleures conditions", a promis M. Daniel Kablan Duncan qui avait à ses côtés Mme Niale Kaba, ministre du Plan et du développement, ainsi que l'ambassadeur de Côte d'Ivoire en Inde SEM Sainy Tiémélé.

Hormis cette audience-phare, le vice-Président Duncan a, comme il en a l'habitude, reçu plusieurs opérateurs, investisseurs, dirigeants et partenaires au développement.

Un panel sur le thème central et stratégique de la transformation de l'Agriculture pour la création de richesse en Afrique, a réuni dans l'après-midi du 23 mai, autour du Président de la BAD Akinwumi Adesina et du Président béninois Patrice Talon, diverses personnalités. Là aussi, le vice-Président Duncan a également fait une intervention fort remarquée. Pour lui, pour que l'Afrique se développe et s'en sorte, il lui faut avoir de la vision, une forte volonté et impulsion politique et, surtout,  le travail encore et toujours le travail, en s'appuyant sur les réformes et le "capital humain" qui tient à cœur au vice-Président Daniel Kablan Duncan qui en a fait son credo et le point incontournable de toute vraie et réelle quête du développement.

Close