Présidence de la république de Côte d'ivoire https://www.presidence.ci Union-Discipline-Travail Sat, 19 Sep 2020 06:51:13 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.3.2 https://www.presidence.ci/wp-content/uploads/2016/06/cropped-favicon-512x512-32x32.png Présidence de la république de Côte d'ivoire https://www.presidence.ci 32 32 Le Chef de l’Etat a pris part aux obsèques du Roi du Djuablin, à Agnibilékro https://www.presidence.ci/le-chef-de-letat-a-pris-part-aux-obseques-du-roi-du-djuablin-a-agnibilekro/ Fri, 18 Sep 2020 21:49:32 +0000 https://www.presidence.ci/?p=31340 Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part ce vendredi 18 septembre 2020, à Agnibilékro, aux obsèques de Sa Majesté, Nanan AGNINI BILE II, Roi du Djuablin, décédé le 08 janvier 2020, dans sa 86ème année.

La cérémonie qui s’est déroulée à la Cour royale, a obéi aux rituels protocolaires en vigueur en pareille circonstance en pays ‘’Agni djuablin et Agni abbey’’. Elle a été notamment marquée par des échanges de nouvelles entre le Porte-parole du Chef de l’Etat, l’Ambassadeur Maurice Kouakou BANDAMAN et celui du Royaume Djuablin, Nanan Ladji Aka TANOH.

Ainsi, justifiant la présence du Président Alassane OUATTARA à ces obsèques, M. Maurice Kouakou BANDAMAN a mis en exergue les relations particulières et quasi filiales qui liaient le Chef de l’Etat au défunt Roi, ainsi que celles qui existaient entre feu Gaoussou OUATTARA, frère aîné du Président de la République et Sa Majesté AGNINI BILE II.
C’est pourquoi, a indiqué le Porte-parole du Chef de l’Etat, dès qu’il a appris la triste nouvelle du rappel à Dieu du Souverain protecteur du Djuablin, le Président Alassane OUATTARA a décidé, en tant que Fils adoptif et intronisé sous le nom de règne de Nanan Brindou Assamandjè II, d’effectuer le déplacement d’Agnibilékro avec une forte délégation, pour venir prendre toute sa place aux côtés de ses frères et sœurs du Royaume dans le déroulement de ces obsèques.

Maurice Kouakou BANDAMAN a, dans ce cadre, rappelé tous les efforts faits par le Chef de l’Etat pour « relever le Roi », lorsque celui-ci avait « mal aux pieds ». Malheureusement, le destin en a décidé autrement. Il a donc présenté les sincères condoléances du Président Alassane OUATTARA à la famille biologique du défunt Roi, mais également à tous les Chefs traditionnels ainsi qu’à tous les ressortissants de la Région et du Royaume.

Il a également fait l’annonce de l’important don du Chef de l’Etat aux différentes composantes du Royaume.

Nanan Ladji Aka TANOH, Porte-parole du Royaume Djuablin, a traduit l’infinie gratitude et les remerciements de tout le Royaume, en particulier de la famille royale, au Président de la République.

Notons qu’outre les membres du Gouvernement, de nombreux Rois et Chefs traditionnels ont pris part à cette cérémonie funéraire, notamment le Président de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire, Nanan Amon TANOE et le Roi de l’Indénié, Nanan BOA KOUASSI III.

Au terme des échanges, le Chef de l’Etat a regagné Abidjan.

Télécharger le fichier joint

]]>
Le Chef de l’Etat a pris part à une Réunion consultative entre des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO et les membres du CNSP, à Accra https://www.presidence.ci/le-chef-de-letat-a-pris-part-a-une-reunion-consultative-entre-des-chefs-detat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao-et-les-membres-du-cnsp-a-accra/ Tue, 15 Sep 2020 20:41:54 +0000 https://www.presidence.ci/?p=31335 Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce mardi 15 septembre 2020, à Accra (Ghana), à une Réunion consultative entre huit Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO et les membres du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), sur la situation sociopolitique au Mali.

Dans son allocution d’ouverture, le Président de la République du Ghana, S.E.M. Nana AKUFO-ADDO, par ailleurs, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, a indiqué que l'objectif de cette rencontre était de trouver une solution définitive à la crise malienne par la mise en place des Institutions de la Transition, conformément aux recommandations du dernier Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le Mali, tenu, par visioconférence, le 28 août 2020.

À cet égard, il a invité ses homologues et la junte malienne à tout mettre en œuvre pour une issue heureuse de la Réunion, qui permettra la mise en place rapide d’un Gouvernement de Transition, devant faire face aux différentes priorités du Mali, notamment la lutte contre le terrorisme.

Au terme de la cérémonie d’ouverture, les Chefs d’Etat et de Gouvernement se sont retirés pour une Session à huis clos.
La Réunion a ensuite été sanctionnée par un Communiqué final dans lequel il a été, notamment, réaffirmé la décision de nomination d’un Président de Transition civil et d’un Premier Ministre civil, en vue de conduire la Transition politique, qui ne devrait pas excéder 18 mois.

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont, également, décidé de la levée des sanctions dès la nomination des Responsables de la Transition et de l’envoi, à Bamako, d’une délégation conduite par l’ancien Président nigérian, Goodluck JONATHAN, Médiateur de la CEDEAO, pour faire le point de la mise en œuvre de leurs décisions.

Au terme du Sommet, le Président Alassane OUATTARA, s’adressant à la Presse, a souhaité que les décisions arrêtées par les Chefs d’Etat puissent être mises en œuvre rapidement afin de favoriser la levée des sanctions et permettre au Mali de sortir rapidement de cette crise.

Notons que le Président de la République a regagné Abidjan dans la soirée.

Télécharger le fichier joint

]]>
COMMUNIQUÉ RELATIF AU DÉPART DE S.E.M. ALASSANE OUATTARA À ACCRA https://www.presidence.ci/communique-relatif-au-depart-de-s-e-m-alassane-ouattara-a-accra/ Tue, 15 Sep 2020 10:49:36 +0000 https://www.presidence.ci/?p=31331 À l’invitation de Son Excellence Monsieur Nana AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana, Président en exercice de la CEDEAO, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a quitté Abidjan, ce mardi 15 septembre 2020, pour Accra (Ghana) où il prendra part à une réunion consultative entre huit Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO et les membres du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), sur la situation sociopolitique au Mali.

Le Chef de l’Etat regagnera Abidjan dans l’après-midi.

Fait à Abidjan, le 15 septembre 2020

Télécharger le fichier joint

]]>
Le Chef de l’Etat a achevé sa Visite d’Etat dans la Région du Moronou par un Meeting géant à Bongouanou https://www.presidence.ci/le-chef-de-letat-a-acheve-sa-visite-detat-dans-la-region-du-moronou-par-un-meeting-geant-a-bongouanou/ Sat, 12 Sep 2020 21:27:12 +0000 https://www.presidence.ci/?p=31279 Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a achevé ce samedi 12 septembre 2020, sa Visite d’Etat de quatre jours dans la Région du Moronou par un Meeting géant à la Place de la République de Bongouanou.

Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a salué la mobilisation « exceptionnelle et impressionnante» des populations et remercié Sa Majesté Nanan Ehoura TEHOUA, Roi du Moronou, l’Inspecteur Général d’Etat, M. Ahoua N’DOLI, fils de la Région, les Elus, Cadres, Guides religieux et les Chefs traditionnels pour la qualité et la chaleur de leur accueil.
Il a félicité les uns et les autres pour leur implication personnelle dans la parfaite organisation de cette Visite d’Etat.
Après avoir rappelé les liens historiques et familiaux qui le lient particulièrement à cette Région aux potentialités agricoles énormes, il a tenu à saluer la mémoire d’illustres fils et filles du Moronou qui ne sont plus de ce monde, et a rendu hommage à des Cadres, notamment à l’Inspecteur Général d’Etat, des Opérateurs économiques, des hommes politiques, des planteurs, des commerçants, etc ... pour leur immense contribution au développement socio- politique de la Région.
Il a également rendu un vibrant hommage à Sa Majesté, Nanan Ehoura TEHOUA, ses notables et à tous les Chefs traditionnels ainsi qu’aux Guides religieux pour leurs actions au quotidien pour consolider la paix, la cohésion sociale et pour leurs prières et bénédictions.

Le Président Alassane OUATTARA qui est à sa 30ème Visite d’Etat depuis son accession à la tête du pays en 2011, a souligné que l’objectif de ces Visites n’est pas de parler de politique, mais plutôt de paix et de développement, de venir sur le terrain pour toucher du doigt le quotidien et les réalités des populations, de voir ce qui a été fait et éventuellement d’améliorer certaines choses, pour le bien-être de ses concitoyens.

A cet égard, il a déploré le retard pris par cette belle Région, naguère prospère, sur le chemin du développement ; d’autant que, selon lui, depuis plusieurs années, elle n’a bénéficié d’aucun investissement significatif.

C’est pourquoi, dès son accession au pouvoir, il a pris certaines mesures pour corriger cette situation.

Aussi, a-t-il fait le point des réalisations opérées dans cette ancienne boucle du cacao, sous sa gouvernance, dans divers domaines : eau potable, éducation, santé, électricité, infrastructures routières, insertion professionnelle des jeunes etc... avant de dégager des perspectives pour la période 2021-2025.

Le Chef de l’Etat a particulièrement insisté sur sa volonté de permettre à tous ses concitoyens d’avoir accès à de l’eau potable, avant de rendre hommage à la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, pour ses nombreuses actions en faveur de l’autonomisation des Femmes, à travers notamment le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI).

Réagissant à quelques doléances formulées par les populations, le Président Alassane OUATTARA a annoncé, entre autres, le bitumage prochain de certains axes routiers, notamment celui du tronçon M’batto-Céchi ; l’érection de la Sous-Préfecture de Ouéllé (dans la Région du Iffou), en Chef-lieu de Département, ainsi que la Construction d’un Commissariat de Police à Arrah et à M’batto.
Par ailleurs, afin de faciliter le déplacement de Sa Majesté Nanan Ehoura TEHOUA, Roi du Moronou, il lui a offert une voiture 4X4 flambant neuve.

Après avoir réaffirmé ses grandes ambitions pour le Moronou et pour la Côte d’Ivoire toute entière, le Président de la République a précisé que tout ce qui a été fait n’a été possible que dans un climat de paix et de stabilité.

C’est pourquoi, il a exhorté le Roi, les Guides religieux, les Cadres et les Elus, à continuer de maintenir cette cohésion, cette concorde, cette harmonie et cette paix dans la Région, et au-delà, dans tout le pays.
Par ailleurs, le Président Alassane OUATTARA a fait remarquer que l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 ne doit pas être source de violences, de tensions ou de haine. Mais plutôt une occasion d’enraciner la démocratie dans notre pays. Pour ce faire, il a invité tous les potentiels candidats à présenter aux populations, leurs projets de société et leurs programmes de gouvernement. Il leur a également demandé de faire confiance aux Institutions habilitées et engagées à conduire le processus électoral.

Dans ce cadre, il a insisté auprès des jeunes afin qu’ils ne se laissent point manipuler et instrumentaliser par des hommes politiques. Il leur a demandé de se battre plutôt pour leur avenir et leur insertion socio-politique, afin de faire la fierté de leurs parents.

Pour terminer, le Chef de l’Etat a remercié à nouveau les uns et les autres pour leur mobilisation « inoubliable » et pour la qualité de leur accueil.

Notons qu’au terme de ce Meeting, le Président de la République a animé un point de presse pour faire le bilan de cette Visite d’Etat, avant de quitter Bongouanou pour regagner Abidjan.

]]>
Le Chef de l’Etat a animé un meeting à M’Batto, dans le cadre de sa Visite d’Etat dans la Région du Moronou https://www.presidence.ci/le-chef-de-letat-a-anime-un-meeting-a-mbatto-dans-le-cadre-de-sa-visite-detat-dans-la-region-du-moronou/ Fri, 11 Sep 2020 23:28:26 +0000 https://www.presidence.ci/?p=31193 Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a animé, ce vendredi 11 septembre 2020, en fin de matinée, un meeting à M’Batto, au 3e jour de sa Visite d’Etat dans la Région du Moronou.

Le Chef de l’Etat a rendu un hommage particulier aux Rois, Chefs traditionnels et Guides religieux pour leur importante contribution au renforcement de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays.
Il a, ensuite, fait le point des investissements effectués depuis 2011 dans ce Département, évalué les besoins actuels des populations et promis d’y apporter des solutions. Il a, en outre, indiqué que cette visite est aussi l’occasion de faire bénéficier davantage des fruits de la croissance aux populations du Département de M’Batto.

Pour ce qui est de l’électrification rurale, le Président Alassane OUATTARA a indiqué que le taux de couverture dans le Département est passé de 55% en 2011 à 89% à mi-juin 2020 ; l’objectif étant de parvenir à un taux de couverture de 100% avant la fin de cette année 2020.

De nombreux investissements ont également été réalisés, selon lui, dans le secteur des infrastructures routières avec la réhabilitation de la route Bongouanou - M’Batto, longue de 31 km, et de 5 km de voirie dans la ville de M’Batto ainsi que le reprofilage d’axes routiers dans le cadre de cette visite.

Les secteurs de l’eau potable, de la santé et de l’éducation, a ajouté le Chef de l’Etat, ont aussi fait l’objet de nombreux efforts, tout comme l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes. Il s’agit, notamment, de la construction et de la réhabilitation d’écoles primaires ainsi que leur équipement en tables-bancs, de la construction de centres de santé et de l’érection de l’hôpital général de la commune de M’Batto en hôpital général du Département avec le renforcement de son plateau technique et de son personnel soignant.
Le Président de la République s’est engagé à poursuivre ces travaux et à les intensifier dans les mois et les années à venir, avant d’indiquer que des annonces importantes seront faites par la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, à l’endroit des femmes, dans l’après-midi, dans le cadre du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI).

Evoquant les doléances du Département de M’Batto concernant, notamment, le bitumage des axes routiers reliant le Chef-lieu de Département aux trois Sous- Préfectures, l’alimentation en eau potable, l’emploi des jeunes et l’autonomisation des femmes, le Président Alassane OUATTARA a promis de tout mettre en œuvre pour les satisfaire.

En plus des investissements, le Chef de l’Etat a indiqué être venu parler également de paix et de cohésion sociale indispensables au développement de tout pays. Dans cette optique, il a exhorté ses concitoyens à continuer de cultiver les valeurs de paix, de tolérance, d’union et de fraternité afin que la Côte d’Ivoire continue sa marche vers le développement et l’amélioration des conditions de vie de ses ressortissants.

Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a exhorté ses concitoyens à œuvrer pour des élections apaisées où chaque candidat sera jugé en fonction de son projet de société et de son programme de Gouvernement.

Avant le Président de la République, le Maire de la Commune de M’Batto, M. KOUA Jacob, et le Porte-Parole des populations, M. Hilaire LAMIZANA, se sont réjouis de cette Visite d’Etat, qui constitue un véritable espoir pour le Département de M’Batto, et ont salué les actions de développement du Chef de l’Etat qui, ont permis à la Côte d’Ivoire de réaliser des progrès impressionnants dans tous les domaines au cours de ces dernières années.

Au cours de cette même journée, le Président de la République a procédé à la mise sous tension du réseau électrique du quartier Assié-Akpêssé, dans la commune de M’Batto, à la mise en service du réseau de renforcement de la capacité de production en eau potable de la ville de Bongouanou et a pris part à la cérémonie de remise de dons et de chèques du FAFCI aux femmes de la Région du Moronou.

Notons que demain, samedi 12 septembre 2020, le Chef de l’Etat animera le meeting de clôture de sa Visite d’Etat dans le Moronou, à Bongouanou, ainsi qu’une conférence de presse de fin de visite.

 

]]>
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES du Mercredi 09 SEPTEMBRE 2020 https://www.presidence.ci/communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-09-septembre-2020/ Fri, 11 Sep 2020 00:03:38 +0000 https://www.presidence.ci/?p=31039 Le Mercredi 09 Septembre 2020, un Conseil des Ministres s’est tenu de 10H00 à 14H45, à la Préfecture de Bongouanou, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants:

A/ MESURES GÉNÉRALES

- PROJETS DE DÉCRETS

B/ MESURES INDIVIDUELLES

C/ COMMUNICATIONS

D/ DIVERS

A/ MESURES GÉNÉRALES

PROJETS DE DÉCRETS

1- Au titre du Ministère des Affaires Etrangères, en liaison avec le Ministère du Plan et du Développement, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt N° 2000200004686, d’un montant total de soixante-deux millions trois cent cinquante mille (62 350 000) euros, soit quarante milliards huit cent quatre-vingt-dix-huit millions neuf cent dix-huit mille neuf cent quarante-neuf (40 898 918 949) francs CFA, conclu le 18 Mai 2020 entre la Banque Africaine de Développement (BAD) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du projet de renforcement des ouvrages du système électrique et d’accès à l’électricité phase I (PROSER I).

En plus de contribuer globalement au développement des ouvrages du système électrique national, ce financement est spécifiquement destiné à l’extension des réseaux de moyenne tension pour l’électrification de 1338 localités rurales et à la sécurisation de onze postes de transport d’énergie pour assurer la fourniture continue d’électricité aux populations. L’électrification de ces localités dans le cadre de ce projet permettra de porter à 100% le taux de couverture nationale.

Il convient de noter que 3452 localités ont bénéficié de l’électricité de 2011 à Juin 2020 alors que la Côte d’Ivoire n’a enregistré que 652 localités électrifiées de 1994 à 2000 et 879 localités électrifiées de 2001 à 2010.

Au total, en 2011, le taux de couverture nationale en électrification s’établissait à 33,1%. A fin 2020, ce taux atteindra 79,6% avec une projection à 100% à fin 2025.

2- Au titre du Ministère des Mines et de la Géologie, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable

Le Conseil a adopté trois (03) décrets portant attribution de permis de recherche minière :

• Un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour l’or, à la société «YAM’S MINING SA» dans les départements de Sandégué, Dabakala et Prikro ;

• Un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour l’or, à la société «YAM’S MINING SA» dans les départements de M’Bahiakro et Prikro ;

• Un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour l’or, à la société «YAM’S MINING SA» dans les départements de M’Bahiakro et Prikro

Ces permis de recherche sont délivrés pour une durée de validité de quatre (04) ans.

3- Au titre du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme

Le Conseil a adopté un décret portant autorisation de la cession de l’opération immobilière «village BHCI» et de la parcelle de terrain sise à Abidjan-Aboboté appartenant à la Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire (BHCI).

Compte tenu des conclusions des travaux de la Commission bancaire relativement à la gestion de la BHCI, le Gouvernement a décidé, d’un commun accord avec le repreneur, d’annuler l’opération de privatisation de la banque et de reprendre en main le contrôle de l’établissement. A cet effet, de nouveaux dirigeants sociaux ont été nommés avec pour mission de mettre en œuvre des mesures urgentes pour sauvegarder l’exploitation de la banque.

Dans cette dynamique, le Conseil d’Administration de la banque a décidé de céder des actifs hors exploitation de la BHCI, notamment l’opération immobilière «village BHCI» et la parcelle de terrain sise à Abidjan-Aboboté.

Conformément à la législation nationale en vigueur en la matière, en particulier la loi N° 94-338 du 09 Juin 1994 relative à la privatisation des participations et actifs de l’Etat, ce décret autorise la cession de ces différents actifs immobiliers.

4- Au titre du Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat

Le Conseil a adopté une communication relative à la construction de 12 000 TM de capacité de stockage de butane dans le cadre du partenariat entre PETROCI et SAHARA International, et ce, à travers une société dénommée SAHARA PETROCI ENERGY SA dont le capital est réparti comme suit:

- PETROCI 35%

- Et SAHARA INTERNATIONAL 65%.

5- Au titre du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables

Le Conseil a adopté un décret autorisant la prise de participation de PETROCI au capital social de la Société SAHARA PETROCI Energy S.A., en abrégé SAPET Energy S.A.

A la faveur de la politique de vulgarisation de l’utilisation du gaz butane engagée par le Gouvernement en vue de freiner la déforestation et de sauvegarder l’environnement, la consommation du gaz butane en Côte d’Ivoire a connu une forte croissance ces dernières années, passant de 154 000 tonnes en 2012 à 380 000 tonnes en 2019.

Selon les prévisions, le niveau de consommation atteindra 930 000 tonnes à l’horizon 2030 pour une capacité de stockage globale de 20 000 tonnes. Aussi, pour soutenir cette forte demande, plusieurs investissements ont été réalisés pour accroître les capacités de stockage ainsi que les capacités de production des centres emplisseurs.

Dans cet élan, ce décret concoure à mettre en place une nouvelle société de gestion du gaz butane en vue de renforcer les capacités nationales de stockage et de sécuriser l’approvisionnement de notre pays en gaz butane.

Cette nouvelle société, dénommée SAPET Energy S.A., issue d’une convention de partenariat entre l’entreprise nationale Petroci holding et la société Sahara International aura notamment en charge la construction d’une nouvelle capacité de stockage de 12 000 tonnes, d’un coût global de 23,9 milliards de francs CFA qui, à terme, permettra à notre pays d’augmenter de 60% ses capacités de stockage, de façon à faire passer notre autonomie de consommation de 15 à 27 jours.

Les 35% de participation de PETROCI sont non diluables avec une contribution au financement du projet entièrement porté.

6- Au titre du Ministère du Commerce et de l’Industrie, en liaison avec le Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural et le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques

Le Conseil a adopté un décret portant plafonnement des prix de certains produits de grande consommation.

Compte tenu du contexte socio-économique difficile engendré par la crise sanitaire due à la pandémie de la Covid-19, ce décret, pris après avis de la Commission de la Concurrence, proroge de trois (03) mois la mesure de plafonnement des prix du riz, du sucre, de la tomate concentrée, de l’huile raffinée et de la viande, en vue de faire barrage aux pratiques spéculatives sur ces produits de grande consommation.

B/ MESURES INDIVIDUELLES

Au titre du Ministère des Affaires Etrangères

Le Conseil a donné son agrément en vue de la nomination de:

• Monsieur Claude DEMERS, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Canada près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Abidjan

• Monsieur Dindin Wahyudin, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République d’Indonésie près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Dakar au Sénégal.

C/ COMMUNICATIONS

1- Au titre du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre de la Défense

Le Conseil a adopté une communication relative à l’état d’exécution du Programme Social du Gouvernement (PSGOUV) au 30 Juin 2020.

La mise en œuvre du PSGOUV à fin Juin 2020 a été marquée par les procédures d’ajustement des modalités d’exécution des activités, en lien avec les restrictions imposées par la lutte contre la Covid-19, d’une part, et avec les contraintes techniques liées au nouveau système d’information budgétaire, d’autre part.

Ainsi, le programme de facilitation de l’accès à l’eau potable a connu une évolution particulièrement importante avec une amélioration de la production des villes de Tiassalé, Korhogo, Ferkessédougou et des localités environnantes. S’y ajoutent le renforcement de l’alimentation en eau potable des Régions du Gôh et de la Marahoué, l’augmentation de la production d’eau potable d’Abidjan à partir du champ captant de Riviera SIPIM et l’optimisation de la desserte en eau potable de Cocody nord avec l’apport du projet Saint-Viateur (C2D).

En outre, il a été procédé au lancement de deux (2) projets structurants en Juin 2020 portant sur la construction de plateformes en béton armé couvertes, de transport et de pose de 40 unités compactes de traitement d'eau potable et sur le renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville de Bouaké à partir du lac de Kossou à Béoumi.

Le montant total engagé, au cours du 1er semestre 2020, s’est établi à 188,6 milliards de francs CFA, sur une dotation disponible de 496,2 milliards de francs CFA, y compris le Projet à impact rapide des régions, dont les ressources d’un montant de 36,5 milliards de francs CFA ont été mises en place en Juillet/Août 2020.

Le taux d’engagement ressort à 38% en prenant en compte les ressources de ce projet, et à 41% sur la base des financements effectivement disponibles à fin Juin 2020.

Compte tenu des difficultés opérationnelles liées au contexte de crise sanitaire de la Covid-19, ce taux d’engagement reflète l’exécution budgétaire qui a véritablement commencé à partir d’Avril 2020.

Aussi, avec la reprise des activités consécutive à la levée de la plupart des restrictions par le Conseil National de Sécurité du 30 Juillet 2020, en lien avec une évolution favorable de la situation sanitaire, les activités liées au PSGOUV devraient connaître un mouvement d’accélération.

2- Au titre du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat

Le Conseil a adopté deux communications:

• La première communication est relative aux principaux constats et recommandations des audits des entreprises publiques réalisés en 2019.

En application de la mesure d’intensification des audits dans les entreprises publiques prise par le Gouvernement, sept (07) entreprises, à savoir l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), la Société de Développement des Forêts (SODEFOR), la Poste de Côte d’Ivoire (PCI), la Société de Gestion du Grand Marché de Treichville (SGMT), la Société Nationale de Développement Informatique (SNDI), la Société des Transports Abidjanais (SOTRA), l’Agence de Gestion Foncière (AGEF) ont été auditées en 2019 au titre de l’exercice 2014 à 2018.

Les principales conclusions de ces missions d’audit portent sur des questions de stratégie et d’organisation, de comptabilité et de finances, de gestion et de gouvernance.

La mise en œuvre des recommandations issues de ces audits est notamment prise en charge à travers le Programme de Certification des Administrateurs des Sociétés Publiques (CASP).

D/ DIVERS

Au titre du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation

Le Conseil a entendu une communication du Préfet de la Région du Moronou, Préfet du département de Bongouanou, qui a mis en exergue les potentialités naturelles et socio-économiques de la Région du Moronou, tout en soulignant les contraintes qui méritent d’être surmontées pour son développement.

Défavorisée par son ancien rattachement à Dimbokro, la nouvelle Région du Moronou, créée en 2012 par le Président Alassane Ouattara, et comptant une population estimée à 352 616 habitants, a de grands besoins de mise à niveau nonobstant ce qui a déjà été fait depuis 2011 pour son développement.

Bien que son économie repose principalement sur l’agriculture, la Région du Moronou est pour l’heure la seule région de la Côte d’Ivoire productrice de la bauxite. En outre, elle compte plusieurs sociétés d’exploitation de l’or. Malheureusement, la région, et singulièrement le département de Bongouanou, est confrontée au phénomène d’orpaillage clandestin qui constitue un danger. Aussi, dans le cadre de la lutte contre ce phénomène, il est prévu l’ouverture d’un atelier école et la création d’un Comité de développement minier local.

Le Conseil a noté avec un grand intérêt ces préoccupations et s’est engagé à y apporter les réponses appropriées, afin d’améliorer davantage la qualité de vie des populations.

CCDM du 09 09 2020CCDM du 09 09 2020

 

]]>
Le Chef de l’Etat a échangé avec les Elus, Cadres, Guides religieux et Chefs traditionnels de la Région du Moronou, à Bongouanou https://www.presidence.ci/le-chef-de-letat-a-echange-avec-les-elus-cadres-guides-religieux-et-chefs-traditionnels-de-la-region-du-moronou-a-bongouanou/ Thu, 10 Sep 2020 23:05:17 +0000 https://www.presidence.ci/?p=31045 Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé ce jeudi 10 septembre 2020, à Bongouanou, avec les Elus, Cadres, Guides religieux et les Chefs traditionnels du Moronou, dans le cadre de la Visite d’Etat qu’il effectue dans cette Région depuis hier, mercredi 09 septembre 2020.

Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a exprimé sa joie et sa fierté d’être avec ses parents du Moronou, et a traduit sa gratitude à Sa Majesté Nanan Ehora TEHORA, Roi du Moronou et à tous ses notables, pour leur présence ainsi que pour la qualité de leur accueil.

Il a rappelé à quel point il est attaché à cette Région, naguère prospère, et a félicité le Roi, ses notables, les Elus, Guides religieux et les Cadres pour avoir su maintenir la paix et la cohésion sociale, en dépit des soubresauts socio- politiques que notre pays a connus depuis plusieurs années. Il les a exhortés à continuer d’œuvrer dans le sens de la paix tout en les rassurant sur la détermination du Gouvernement à protéger le pays et ses concitoyens contre toutes sortes de violences et de velléités de déstabilisation, en particulier lors de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.

Dans ce sens, il a demandé aux Responsables des partis politiques de s’inscrire résolument dans cette dynamique de paix, car la « paix est le trésor le plus précieux » pour notre pays.
Il a également rendu hommage à un de ses anciens compagnons, l’Inspecteur Général d’Etat, M. Ahoua N’DOLI, fils de la Région, pour sa « loyauté et sa fidélité ».

Evoquant la prochaine élection présidentielle, le Président de la République a indiqué qu’un homme politique est régi par deux choses : le destin et le choix du peuple souverain.

A cet égard, il importe de laisser au peuple de Côte d’Ivoire, le libre choix de son futur dirigeant. Dans ce cadre, il a exhorté les leaders politiques à cesser de manipuler les jeunes et d’orchestrer des actes de violence car, une élection n’est pas une occasion de batailles rangées mais de présentation de projet de société et de programme de Gouvernement.

Il a également promis que toutes les dispositions sécuritaires seront prises pour que le scrutin du 31 octobre 2020 se déroule dans la paix, la tranquillité et la transparence.

Après avoir expliqué aux Chefs traditionnels, Guides religieux, Elus et aux Cadres, les circonstances dans lesquelles, il a dû, à son corps défendant suite au décès de l’ex- Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY, revenir sur sa décision du 05 mars dernier de ne plus se représenter pour un autre mandat, le Chef de l’Etat a souligné avoir pris la décision de revenir sur cet engagement pour ses compatriotes et pour la Côte d’Ivoire qui doit continuer de demeurer en paix.

Pour terminer, le Président de la République, qui avait à ses côtés la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, le Premier Ministre, M. Hamed BAKAYOKO et plusieurs membres du Gouvernement, a exhorté les uns et les autres à continuer de respecter les mesures barrières dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Notons qu’avant le Chef de l’Etat, le Révérend N’ZUE Yao Honoré, le Sénateur Aka KONIN et Nanan Philippe KOUADIO, respectivement Porte- paroles des Religieux, des Elus et Cadres et des Chefs traditionnels, sont intervenus pour remercier le Président Alassane OUATTARA d’avoir accepté d’effectuer cette Visite d’Etat dans le Moronou. Ils lui ont réaffirmé leur soutien pour toutes les actions de développement et de paix qu’il ne cesse de poser pour le pays, avant de lui présenter quelques doléances.

Demain, vendredi 11 septembre 2020, le Président de la République sera dans le Département de M’batto où il animera son 2ème meeting.

]]>
Le Chef de l’Etat a animé un meeting à Arrah, dans le cadre de sa Visite d’Etat dans la Région du Moronou https://www.presidence.ci/le-chef-de-letat-a-anime-un-meeting-a-arrah-dans-le-cadre-de-sa-visite-detat-dans-la-region-du-moronou/ Thu, 10 Sep 2020 21:04:26 +0000 https://www.presidence.ci/?p=31041 Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a animé, ce vendredi 10 septembre 2020, en fin de matinée, un meeting à Arrah, au 2e jour de sa Visite d’Etat dans la Région du Moronou.

Le Chef de l’Etat a fait le bilan des réalisations dans le Département d’Arrah depuis son accession à la magistrature suprême, notamment dans les secteurs de l’électricité, de l’eau potable, de la santé, de l’éducation, de la salubrité et des infrastructures routières.

En ce qui concerne l’électrification, le Chef de l’Etat a indiqué que nous sommes passés de 56% de taux de couverture en 2011 à 83% de taux de couverture à fin juin 2020 ; l’objectif étant d’atteindre un taux d’électrification de 100% en fin d’année 2020.

En matière d’eau potable, le Président Alassane OUATTARA a souligné qu’il a été procédé dans le Département d’Arrah à la réparation et à la réhabilitation de pompes hydrauliques pour faciliter l’accès des populations à l’eau potable.

S’agissant d’infrastructures routières, des travaux importants, selon le Chef de l’Etat, ont été effectués dans le Département d’Arrah avec, notamment, la réhabilitation de la route Kotobi - Arrah - Bonahouin de 47 km, la réhabilitation de 1,2 km de voirie bitumée dans la ville d’Arrah et le reprofilage de 98 km de routes en terre.

Le Président de la République s’est engagé à poursuivre ces travaux et à les intensifier dans les mois et les années à venir, avant d’indiquer que des annonces importantes seront faites à l’endroit des femmes, demain vendredi, dans le cadre du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI).

Evoquant les doléances du Département d’Arrah concernant, notamment, l’électrification, l’extension du réseau d’adduction d’eau potable, le relèvement du plateau technique de l’hôpital général, la construction d’un lycée de jeunes filles et d’un commissariat de police, le Chef de l’Etat a invité le Gouvernement à les étudier attentivement et à lui faire des propositions dans les plus brefs délais.

En plus des actions de développement, le Chef de l’Etat a indiqué être venu parler également de paix et de cohésion sociale sans lesquelles aucun progrès n’est possible. Dans ce cadre, il a exhorté ses concitoyens à continuer de cultiver les valeurs de paix, de tolérance, d’union et de fraternité afin que la Côte d’Ivoire poursuive sa marche vers le développement et l’amélioration des conditions de vie de ses ressortissants.

Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a lancé un appel pour une élection présidentielle apaisée et demandé aux Ivoiriens de faire confiance à leurs institutions.

Avant le Président de la République, le Maire de la Commune d’Arrah, Mme Badou Harlette KOUAME épouse N’GUESSAN, et le Porte-Parole des populations, l’honorable ANE Boni Siméon, ont salué cette Visite d’Etat, qui marque, selon eux, l’avènement de la renaissance de leur Département. Ils ont, en outre, salué les actions de développement du Chef de l’Etat, qui ont permis à la Côte d’Ivoire de réaliser des progrès remarquables au cours de ces dernières années.

Notons que dans la matinée, le Président Alassane OUATTARA a procédé à la mise sous tension électrique de la localité d’Assikro.

]]>
Le Chef de l’Etat est arrivé à Bongouanou pour une Visite d’Etat dans la Région du Moronou https://www.presidence.ci/le-chef-de-letat-est-arrive-a-bongouanou-pour-une-visite-detat-dans-la-region-du-moronou/ Wed, 09 Sep 2020 21:23:51 +0000 https://www.presidence.ci/?p=30989 Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, est arrivé ce mercredi 09 septembre 2020, à Bongouanou, pour une Visite d’Etat de quatre jours dans la Région du Moronou.
Il a été accueilli en milieu de matinée par le Premier Ministre, M. Hamed BAKAYOKO, des membres du Gouvernement et du Cabinet présidentiel ainsi que par les Elus, Cadres, Chefs traditionnels et les populations sorties massivement.

Dans la déclaration faite à son arrivée, le Chef de l’Etat a exprimé sa joie de fouler le sol de Bongouanou et d’effectuer cette Visite, longtemps programmée, mais qui a dû être retardée quelque peu, à cause de la pandémie à Coronavirus.
Il a rappelé son attachement personnel à cette importante Région, au potentiel agricole énorme, où a vécu pendant plus d’une décennie, une partie de sa famille.

Il a ajouté que pendant son séjour dans l’ancienne boucle du cacao, il aura l’occasion de communier avec les populations, de les écouter, de faire le point de ce qui a été réalisé dans la Région ces neuf dernières années et voir les améliorations à apporter pour le bien-être des habitants.

Le Président Alassane OUATTARA a également fait remarquer que cette Visite d’Etat, qui est la 30ème depuis son avènement à la tête de l’Etat, est une Visite « républicaine », et constitue l’avant- dernière étape, avant celle de la Marahoué (Bouaflé), prévue à la fin de ce mois de septembre.

A la mi-journée, le Chef de l’Etat a présidé un Conseil des Ministres à la Préfecture de Région. L’on retiendra du point – presse fait par le Ministre de la Communication et des Médias, Porte- parole du Gouvernement, M. Sidi Tiémoko TOURE, que le Conseil a décidé du financement d’un projet d’extension des réseaux de moyenne tension pour l’électrification de 1338 localités rurales afin d’assurer la fourniture continue d’électricité aux populations et de porter le taux de couverture nationale à 100%.

Le Conseil a, par ailleurs, décidé de la prorogation, pour une durée supplémentaire de trois (03) mois, de la mesure de plafonnement des prix du riz, du sucre, de la tomate concentrée et de l’huile raffinée, afin de permettre aux populations de faire face au contexte socio-économique difficile dû à la pandémie de COVID-19, et de faire barrage aux pratiques spéculatives sur les produits de grande consommation.

En fin de journée, le Chef de l’Etat a procédé à la mise sous tension du réseau électrique du village de Nanan – Assouakro, une localité du Département de Bongouanou, peuplée de 800 habitants.
Notons que demain, jeudi 10 septembre 2020, le Chef de l’Etat animera son premier meeting à Arrah dans la matinée, et échangera dans l’après- midi avec les Elus, Cadres et Chefs traditionnels de la Région du Moronou, à Bongouanou.

]]>
Le Chef de l’Etat a regagné Abidjan après une mission en France et au Niger https://www.presidence.ci/le-chef-de-letat-a-regagne-abidjan-apres-une-mission-en-france-et-au-niger/ Mon, 07 Sep 2020 22:40:37 +0000 https://www.presidence.ci/?p=30935 Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a regagné Abidjan, ce lundi 07 septembre 2020, après une mission en France et au Niger.

Le Chef de l’Etat a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier Ministre Hamed BAKAYOKO, des membres du Gouvernement et du Cabinet présidentiel ainsi que par la hiérarchie militaire.

Faisant le point de sa mission, le Président de la République a indiqué que le 57e Sommet ordinaire de la CEDEAO a été l’occasion pour les Chefs d’Etat et de Gouvernement de passer en revue la situation politique, sécuritaire et économique de la sous-région, dans un contexte particulièrement difficile en raison de l’impact de la Covid-19 et de la persistance des menaces sécuritaires liées au terrorisme.

Au cours de ce Sommet, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont également examiné les rapports sur l’état de la Communauté, le plan d’actions pour la sécurité régionale ainsi que l’évolution de la COVID-19 dans la sous-région.

Le Président de la République a indiqué que leur réunion a été également l’occasion d'apporter plus de précisions sur la réforme du système monétaire de l’UEMOA et de réaffirmer les engagements et décisions prises lors des précédents sommets des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO en vue de la création de la monnaie unique de la CEDEAO.

Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, souligné que le Sommet a noté la tenue d’élections présidentielles dans six pays de la sous-région au cours de cette année et au début de l’année prochaine et souhaité que ces scrutins soient démocratiques, transparents et apaisés.

Evoquant la situation sociopolitique au Mali, le Président Alassane OUATTARA a indiqué que le Sommet a réaffirmé la nécessité pour ce pays frère de respecter les décisions de la CEDEAO, à savoir, la désignation, dans les prochains jours, d’un Président de Transition civil, d’un Premier Ministre civil et d’une Transition de 12 mois.

Enfin, le Chef de l’Etat s’est félicité de la désignation du Président du Ghana, S.E.M. Nana AKUFO-ADDO, comme nouveau Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, et a rendu hommage à son prédécesseur, le Président Mahamadou Issoufou, pour son leadership et son extraordinaire action à la tête de l’organisation sous-régionale.

Abordant le déjeuner de travail avec son homologue français, le Président Alassane OUATTARA a indiqué que cette rencontre leur a permis de faire un tour d’horizon des excellentes relations de coopération entre la Côte d’Ivoire et la France, et d’évoquer la situation politique et économique de la Côte d’Ivoire, l’actualité sociopolitique au Mali ainsi que les questions régionales et internationales. Le Chef de l’Etat s’est félicité de leur parfaite convergence de vues sur tous ces sujets.

Pour terminer, le Chef de l’Etat, qui a exprimé sa joie de regagner Abidjan, a indiqué que sa mission a été fructueuse et a permis d’avoir de bonnes perspectives économiques et diplomatiques pour la Côte d’Ivoire.

]]>