Le Chef de l’Etat a échangé avec le Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique et le Président de la Banque Islamique de Développement.

Le Chef de l’Etat a échangé avec le Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique et le Président de la Banque Islamique de Développement.

Le Chef de l’Etat a échangé avec le Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique et le Président de la Banque Islamique de Développement.

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé, ce lundi 10 juillet 2017, au Sofitel Abidjan - Hôtel Ivoire, en marge de la 44ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), successivement avec le Secrétaire Général de l’OCI, S.E.M. Youssef AL – OTHAIMEEN et le Président de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Bandar HAJJAR.

Au terme de la rencontre avec le Secrétaire Général de l’OCI, le Chef de l’Etat a dit toute sa joie d’accueillir en Côte d’Ivoire, S.E.M. Youssef AL – OTHAIMEEN, et a annoncé avoir ratifié la Charte de l’Organisation de la Coopération Islamique. Ce qui, selon lui, permet à la Côte d’Ivoire d’engager tous ses efforts pour assumer les charges et les responsabilités qui en découlent.

Évoquant son entretien avec le Président de la Banque Islamique de Développement (BID), le Président Alassane OUATTARA a relevé l’honneur qui est fait à la Côte d’Ivoire de recevoir Dr Bandar HAJJAR qui effectue sa première visite en Afrique, au sud du Sahara, depuis sa prise de fonction à la tête de cette Institution financière. Il a indiqué que cet honneur est d’autant plus justifié que la BID apporte des appuis importants à la Côte d’Ivoire concernant les financements des projets dans divers secteurs, notamment sociaux et économiques.

A cet égard, il a salué cette marque d’attention du premier Responsable de la BID envers la Côte d’Ivoire ; tout en promettant que notre pays fera tout pour « accélérer » cette coopération et fera également en sorte que les décaissements de la Banque Islamique qui se situent présentement autour de 10% puissent être améliorés.

Quant au Président de la BID, il a tenu à exprimer au Chef de l’Etat, au Gouvernement et au peuple ivoirien, toute sa gratitude pour l’accueil « très chaleureux » et « l’hospitalité » qui lui ont été réservés.

Close